Rechercher
  • Julie Chamberland

La conciliation travail-famille ne s’adresse pas à moi… vraiment?

Mis à jour : mai 14


Tout d’abord je dois préciser que le présent texte n’est pas appuyé par des études ni par la science. Celui-ci est davantage teinté d’une opinion personnelle que je me permets de vous transmettre par le biais du blogue.


Le proverbe sénégalais "Ça prend tout un village pour élever un enfant" prend tout son sens dans le présent texte. Depuis le lancement du projet COCO|BOULOT, la conciliation travail-famille c’est l’affaire de tous!, j’ai entendu certains propos de gens qui ne se sentent pas concernés par la conciliation travail-famille. « Je n’ai pas d’enfants! » « Mes enfants sont rendus grands, ça ne me concerne plus! » « J’ai choisi d’être maman à la maison! » « Ce n’est pas moi qui s’en occupe dans le couple » et j’en passe. Certaines personnes ne se sentent pas interpellées par la conciliation travail-famille pour plusieurs raisons, et pourtant! Il est vrai qu’il subsister une impression sociale que cela s’adresse majoritairement aux parents d’enfants âgés entre 0-12 ans. Le présent billet vise à démontrer que tous les acteurs de notre société sont impliqués collectivement.


En réponse aux propos préalablement exposés, voici quelques aspects à considérer démontrant que la conciliation travail-famille s’adresse à tous.


« Je n’ai pas d’enfants » : Certains diront tant mieux, d’autres diront dommage. Certes, cette situation confirme que vous n’êtes pas quotidiennement impliqué dans une gestion de conciliation travail-famille. Cependant, vous êtes peut-être intervenant scolaire ou social, professeur, psychologue, éducatrice, infirmière, médecin? Sinon vous avez peut-être des parents en perte d’autonomie? Ou encore vous êtes peut-être collègue d’une personne qui doit jongler avec une conciliation travail-famille. Dans tous les cas, sachez que vous êtes des acteurs impliqués dans la conciliation travail-famille: Vous aurez à interagir avec des gens dont la conciliation travail-famille est au cœur des préoccupations.. La façon dont celle-ci sera gérée aura un impact sur nos écoles, nos garderies, nos hôpitaux, nos soins, nos entreprises. Vous aurez à intervenir avec des gens dont la conciliation travail-famille est au cœur de leurs préoccupations. Si cette conciliation est vécue de façon harmonieuse, l’impact sur votre travail sera positif.


À titre d'exemple: Si vous avez des parents fragilisés ou en perte d’autonomie, vous devez jongler avec des réalités telles que justifier des absences au travail, des congés pour administrer des soins ou accompagner un proche, vivre avec des réductions salariales qui affecteront votre mode de vie. Vous êtes, vous aussi touché par la conciliation travail-famille.


Si, jusqu’ici vous ne vous sentiez pas toujours directement concerné, sachez qu’être tout simplement collègue d’une personne nécessitant des accommodements de conciliation travail-famille aura un impact sur votre vie. Il est prouvé qu’une entreprise dont la culture valorise la conciliation travail-famille basée sur le respect des réalités humaines constitue un vecteur de succès:

  • Augmentation de productivité

  • Rétention accrue de la main d’œuvre,

  • Climat de travail bonifié,

  • Baisse du taux d’absentéisme,

  • Diminution du niveau de stress,

  • Amélioration et maintien de la motivation

Tous des bienfaits dont vous êtes susceptible de bénéficier, que ce soit au plan salarial ou par un sentiment de bien-être au travail. Vous allez être tout aussi gagnant que vos collègues parents d'enfants.


« Mes enfants sont rendus grands, ça ne me concerne plus » Dans les années 1970, nous avons eu la chance d’intégrer un service public de garde à l’enfance. C’est une mesure de conciliation travail-famille gouvernementale très répandue auprès des familles québécoises. Nous sommes chanceux d’avoir accès à un tel service. Si vous êtes un parent dont les enfants sont maintenant grands, vous avez peut-être eu droit à ce service dans le passé. Peut-être êtes-vous également très sensible à la cause ayant eu à faire face à des contraintes par rapport à vos responsabilités familiales et professionnelles? Vous êtes peut-être maintenant à l’étape d’accueillir vos petits-enfants au sein de votre grande famille. Si c’est le cas, la façon dont la conciliation travail-famille sera gérée par vos enfants devenus parents aura assurément un impact dans votre vie, puisque qu’un bon nombre de familles requièrent l’aide des grands-parents afin de concilier travail-famille. Les mesures implantées par les employeurs ou par les gouvernements influenceront votre quotidien.


« J’ai choisi d’être maman à la maison » : Quel beau cadeau que se fait une maman en se consacrant entièrement à la tâche d’éducation des enfants. Il est aussi prouvé que cela un effet très bénéfique sur le développement des enfants si le milieu familial est sain. Toutefois, avant de prendre une telle décision, vous avez certainement fait une analyse exhaustive de la réalité de vos milieux travail pour en venir à la conclusion que c'était préférable ainsi. Votre décision repose sur une réflexion approfondie concernant la réalité actuelle de la conciliation travail-famille dans la société et vous avez sans doute fait un constat plutôt décevant qui aura appuyé votre choix. D’où l’importance de s’y attarder ensemble afin de faire progresser les mentalités et de faire évoluer la société en regard de l’importance d’une meilleure gestion de la conciliation travail-famille. Peut-être qu’avec de meilleures mesures professionnelles et gouvernementales, vous reconsidéreriez votre décision?


« Ce n’est pas moi qui s’en occupe dans le couple » : Le présent projet vise à faire progresser l’égalité de fait en matière de conciliation travail-famille. Il est facile de dire que la conjointe (dans la majorité des cas) va s’en occuper, puisque l’impact financier de la famille serait moins grand ainsi. En ce sens, nous travaillons sur l’importance d’avoir accès à de meilleures mesures de conciliation travail-famille afin de préserver l’avancement professionnel des femmes notamment par: l’utilisation accrue du congé parental du père, une distribution équitable des absences du travail etc. Vous êtes 100% impliqué dans la conciliation travail-famille afin de faire avancer les mentalités.


À partir de ce que nous décrit précédemment, nous pouvons constater que nous avons tous un rôle à jouer dans la société afin d’améliorer les conditions de la conciliation travail-famille. De belles mesures gouvernementales existent telles le Régime Québécois d’Assurance Parentale ou le soutien financier d’aide de garde à l’enfance (CPE et services de garde). Plusieurs entreprises offrent aussi des mesures de conciliation travail-famille mais elles ne semblent malheureusement pas suffisamment mises en valeur dans les entreprises.


Ayant pu constater que vous êtes impliqué dans la conciliation travail-famille d’une façon ou d’une autre, je vous invite à vous rendre sur notre page Facebook pour vous abonner. Peut-être serez-vous heureux de suivre l’évolution de ce projet qui, nous l'espérons, est susceptible de vous rejoindre davantage maintenant? Vous n'utilisez pas Facebook ou cette formule ne vous plaît pas!? Aucun problème, rendez-vous sur notre site web et abonnez-vous à notre Infolettre.


C’est un rendez-vous! N’oubliez pas que la conciliation travail-famille c’est l’affaire de tous!



86 vues

Suivre

  • Facebook
  • LinkedIn
  • YouTube

Tous droits réservés COCO|BOULOT ©2020